Quelques conseils

L’état de pratique du Qi Gong

Au delà de la technique, il existe ce que nous appelons « l’état de pratique », c’est à dire la qualité d’écoute de ce qui se passe dans votre corps et votre mental. Souvenez vous que la technique n’est rien sans cet état de pratique.  Entendez par état de pratique un niveau de conscience interne, une qualité d’écoute sensible que le Qi Gong vous propose d’installer et ce, de manière durable. Il existe des centaines de formes de Qi Gong (statiques, dynamiques, de santé…) et de nombreuses approches qui varient selon les enseignements et les maîtres…. mais il n’existe qu’un seul état de pratique : le votre

Alors quels sont les principes fondamentaux pour installer cet état de pratique et profiter ainsi pleinement des bienfaits du Qi Gong ?

Soyez à l’écoute

Le Qi Gong se pratique simplement, n’importe quand et n’importe où. Il est accessible à tous, quelque soit son âge, son parcours de vie ou ses difficultés. Il n’y a aucune performance à rechercher, aucun but particulier à atteindre. Ce qui compte, c’est la progression dans ce dialogue intérieur que propose le Qi Gong, un dialogue entre « vous et vous même ». 

Restez sincère

Rappelez vous que « personne n’a rien à prouver à personne » et vous n’avez rien à vous prouver. Faites de votre mieux sans forcer, par l’observation et la respiration lente et profonde. Ainsi, votre pratique s’adaptera à vos possibilités, votre histoire, votre état de santé physique ou mental. Le temps et la patience vous aideront à progresser dans le relâchement du corps, le calme de l’esprit et la respiration, les 3 clés d’une pratique adaptée.

Accueillez les difficultés et les réussites avec bienveillance

Le Qi Gong est un art de vivre, pour ne pas dire une hygiène de vie. Il est un chemin où la progression est infinie, où vous découvrirez chaque jour une facette nouvelle de votre pratique. C’est une plongée dans une détente corporelle est mentale sans limite qui vous ouvre de nouvelles perspectives de santé et de bien être. 

Vivez pleinement le moment présent

Nos rythmes de vies suivent trop souvent les aiguilles de la montre. Nous oublions ce que nous appelons en énergétique chinoise « le temps du corps ». Oui, le corps à son temps, naturel, biologique. Il est profondément encré dans le rythme des saisons et l’écoute sensible, de ce qui se passe en nous. Le Qi Gong nous relie ainsi à cette qualité d’écoute du temps biologique pour profiter pleinement de l’instant présent.

Le bonheur est dans la lenteur

Aujourd’hui, la lenteur est un « pied de nez » à ce que certain(e)s appellent « la vie moderne » où tout va vite, où l’on zappe. Par la lenteur, le Qi Gong permet de d’associer le mental et le mouvement, de relâcher les tensions internes et ou faire ressortir les émotions refoulées. Il vous dégage du stress et vous encre profondément dans un « ici et maintenant », prémisse d’un réveil de ce que nous appelons le corps énergétique.

Donnez au Qi Gong une place dans votre quotidien

Pour la plupart des gens, nos journées sont rythmées par des rituels bien installés : Manger, dormir, travailler, se laver…Le Qi Gong peut trouver sa place dans ce quotidien sans aucune difficulté… avec un peu attention ! Vous verrez, il n’est pas difficile de trouver 10 minutes dans les 1440 minutes que compose une journée de 24h ! Ce qui compte, c’est la régularité. L’idéal reste encore la pratique matinale pour démarrer autrement la journée, mais vous pouvez pratiquer à n’importe quel moment et surtout quand vous en avez besoin. 

Respirez !

Le Qi Gong nous interroge sur la manière dont nous respirons. Dans la pratique, la respiration est posée : ni trop lente, ni trop rapide, afin d’installer le calme du mental. Elle n’est pas saccadée ou haletante afin de garder un souffle long, profond, régulier et paisible.

À l’inspiration, l’air rentre par le nez et descend jusqu’au ventre (exactement trois doigts sous le nombril) au niveau du Dan Tian, un des centres énergétiques du corps. À l’expiration, il remonte et sort par la bouche. 

Vous prenez votre santé en main 

Très souvent, nous arrivons à la pratique du Qi Gong car nous exprimons un souhait profond d’être acteur(trice) de notre santé. Nous souhaitons parfois rompre avec les schémas d’une médecine où la guérison passerait exclusivement par les médicaments ou des interventions extérieures. Si ces derniers nous apparaissent indispensables, ce qui est tout à fait respectable, ils ne sont pas pour autant les uniques clés d’une santé retrouvée. Vous pouvez ainsi agir sur votre santé mental et votre situation physique par la pratique du Qi Gong si vous êtes dans l’écoute de vos limites et l’acceptation de votre situation dans sa globalité. L’observation dans le calme et une respiration lente et profonde vous aidera à transformer améliorer votre état de santé. C’est un chemin qui peut-être long. Il nous apprend la patience, la persévérance et la volonté.

Le Qi Gong est un art de vivre !

Enfin, la pratique du Qi Gong n’a de sens qu’en l’appliquant dans sa vie quotidienne. Pour soi-même et dans notre relation aux autres. Sa promesse repose essentiellement dans « l’accompagnement du vieillissement tout se réjouissant de l’instant présent dans une joie légère ». Par sa pratique, vous régularisez votre coeur qui abrite aussi votre esprit : le Shen.

Le « Shen » une entité qui n’a pas de forme, on pourrait le comparer à « l’âme ». Au sens strict, il régule les fonctions suivantes : les fonctions mentales, les émotions, la conscience, la pensée. Au sens large, il désigne les manifestations externes de l’Énergie vitale. Nous aurons l’occasion d’y revenir lors d’un prochain article.

DSC_9034